Visiter Lyon, la Presqu’île et la vieille ville

 

 

Séjourner aux « Terrasses de Fleurieux » est un bon plan pour visiter Lyon sans stress et sans souci.

En vingt minutes le tram train vous conduit à la gare de Lyon Saint – Paul. Quittez la gare et commencez votre visite du Vieux Lyon. Ce quartier « Renaissance » a été particulièrement mis en valeur depuis son inscription au Patrimoine de l’UNESCO.

Promenez vous dans la rue Du Bœuf, la rue des Trois Maries, la rue Saint Jean, la Place de la Baleine par exemple.

Entrez dans  la Cathédrale Saint – Jean appelée également « Primatiale des gaules », dont les pierres blanches en calcaire de Lucenay ont été merveilleusement restaurées.

Passez d’une traboule à l’autre (de préférence le matin) puis prenez de la hauteur en gravissant les quelques centaines de marches qui vous emmènent à la Basilique de Fourvière. Après la visite de la basilique et de sa crypte avancez vous sur l’esplanade et admirez la ville.

En redescendant la colline, arrêtez vous au musée et au site gallo-romain qui vous content l’histoire de la ville au temps des romains.

La faim commence à vous tenailler ? Lyon et ses innombrables restaurants vous accueillent. Dans ce quartier il est probable que vous mangiez  dans un bouchon.

Que faire cet après – midi? Traversez le pont de la Feuillée qui se trouve au niveau de la gare Saint – Paul et découvrez  la Presqu’île. La Presqu’île est ce bout de terre délimité en grande partie par le Rhône et la Saône. C’est le  » centre ville  » des lyonnais. Lorsqu’ils  «  descendent  en ville » les lyonnais se promènent dans « la rue de la Ré », font des achats, rencontrent leurs amis « au café des Négociants » ou au « Grand Café », déjeunent dans l’un des très nombreux restaurants du quartier  (Lyon détient le record de la concentration en restaurants).

Voici l’itinéraire que je vous conseille. Tout d’abord atteignez la Place Louis Pradel puis la Place des Terreaux. L’Opéra et l’Hôtel de ville n’ont rien de commun mais ne les manquez pas. Ensuite continuez vers la place des Cordeliers puis la place Bellecour en passant par la place des Jacobins. Magnifiques immeubles haussmanniens, sculptures, statues, églises émaillent votre parcours.

Continuez à marcher vers le sud. Avant d’atteindre la place Carnot et la gare de Perrache, visitez rue de La Charité« le musée des Tissus et des Arts décoratifs ».

S’il vous reste du temps, continuez encore tout droit et découvrez le quartier de la Confluence. A Lyon il y a Confluence et Confluences. Le premier, outre le fait de désigner le lieu de rencontre entre le Rhône et la Saône, désigne un quartier en pleine extension où domine une architecture parfois très surprenante. Lorsque l’on parle des « Confluences » il s’agit du « Musée des Confluences« . C’est un édifice gigantesque qui ne laisse personne indifférent. Musée d’histoire naturelle, des sociétés et des civilisations, il passionne petits et grands.

Vous êtes fatigués et avez envie de rentrer aux Terrasses de Fleurieux ? Prenez le Vaporetto près du centre commercial de La confluence et remontez la Saône jusqu’à Saint Paul. Encore quelques pas et le tram train est là.

Pour finir, un repas bien mérité vous attend dans notre maison d’hôtes « Les Terrasses de Fleurieux ».

 

Résultat de recherche d'images pour "photos gratuite bouchon lyonnais"

 

Ajouter un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

fr Français
X