Au pays des Pierres Dorées

Au pays des Pierres Dorées

Le Pays des Pierres Dorées: imaginez le territoire du Beaujolais, au Nord de Lyon et plus particulièrement sa partie méridionale. Cet espace est composé d’une cinquantaine de villages qui forment un ensemble assez homogène. Il porte le nom de « Pays des Pierres Dorées ».

Les pierres dorées sont en fait  un calcaire jaune, ocre, teinté par l’oxyde de fer. Cette pierre brille au soleil et se pare de multiples reflets sous le soleil couchant. L’extraction a commencé au Moyen Age comme l’atteste l’église de l’Arbresle, construite pendant la 1ère moitié du XVème siècle. Subissant peu à peu la concurrence du béton,  elle s’est arrêtée définitivement en 1950.

Un peu partout dans cette partie du Beaujolais, chaque village avait son gisement. On l’appelait la pierre du pauvre car il était facile et peu coûteux de s’en procurer. Ces pierres dorées ont permis l’édification de nombreuses maisons en Beaujolais mais aussi parfois dans le « Vieux Lyon » et dans les Monts d’Or, proches de Lyon.

Où trouver ces gisements de calcaire?

De nos jours, seules deux petites carrières subsistent. Retenez le nom de la carrière de Glay, dite aussi carrière d’Oncin. Elle se visite toute l’année. C’est là aussi que se déroule tous les deux ans en mai, la « Fête de la Pierre ».  Emmenez vos enfants et faîtes leur rencontrer des sculpteurs, des tailleurs et graveurs de pierres.

Pour voir ces maisons en pierres dorées, faîtes une étape dans notre maison d’hôtes. Depuis nos fenêtres vous pouvez voir l’église de Saint Germain, imposant édifice tout en pierres dorées. Quelques kilomètres plus loin, à pied, en voiture ou à vélo, visitez Charnay, Alix, Chazay d’Azergues, Oingt et bien d’autres villages

Rendez – vous dans notre maison d’hôtes Les Terrasses de Fleurieux et partageons avec vous notre passion pour notre région!

Ajouter un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

fr Français
X